Comment progresser en escalade !

Vous avez débuté l’escalade depuis quelque temps et vos progrès ont été rapides grâce à votre assiduité. Vous avez gagné en force et vos muscles sont maintenant rodés pour chaque session. Vous continuez à grimper et pourtant… vous stagnez au même niveau. La frustration commence à pointer le bout de son nez ? Votre progression n’avance plus et cela commence à vous titiller ? Pas de panique ! 

Tout d’abord, l’escalade fait partie des sports qui permettent une progression rapide dès son commencement, selon votre assiduité et la fréquence de vos sessions bien évidemment. Après cette forte progression, vous atteignez en général un palier et vous n’en décollez plus. Sachez que tout.e grimpeur.se connait ce type de problème et doit faire face à ce sentiment de stagnation. Ne vous découragez pas ! Voici quelques conseils pour relancer votre motivation et gagner en confiance. 

A lire, tu apprendras

Arrêtez vous devant un bloc et prenez le temps de comprendre les mouvements. Pied droit, gauche, lolotte ? Essayez aussi de visualiser les mouvements afin de vous préparer mentalement à les enchaîner. Si la lecture d’un passage vous semble compliquée, forcez vous à imaginer quel mouvement vous allez essayer lors de votre essai. La lecture d’un bloc est primordiale et permet de préparer son enchaînement sans avoir à chercher les prises et à économiser des mouvements à blanc qui vous feraient perdre de l’énergie.

Les méthodes, tu diversifieras 

Vous avez lu un bloc, l’avez essayé et vous êtes quand même bloqué ? Ne faites plus l’erreur de réessayer plusieurs fois avec la même méthode. S’acharner sur un mouv qui ne marche pas ne le rendra pas forcément plus accessible et vous fatiguera pour la suite de votre séance.

Afin de vous économiser, forcez vous à changer de méthode. Vous développez ainsi une panoplie de possibilités qui pourront peut-être débloquer le passage difficile. Certains choix de mouv ne seront pas concluants mais au moins vous aurez éliminé une option. De plus, enchaîner des mouvements différents vous permettra aussi de développer votre mémoire gestuelle qui vous sera utile pour la suite. 

Tes pieds, tu les poseras, pour de vrai ! 

Au fil des séances vous avez vu votre musculature se développer, vous adorez vos belles épaules et vos biceps qui ont peut être doublé.es de volume ?! Malheureusement, ça ne suffit plus et vos biceps ne vous servent plus à rien, même pour bouriner dans les blocs. Il va falloir utiliser correctement vos pieds maintenant ! Les pieds sont les outils essentiels pour mieux grimper et bien les placer et les utiliser vous permettront de débloquer des mouvements. Pour cela, vous pouvez faire des exo de changements de pieds sur différentes tailles et formes de prises en prenant le temps d’avoir un mouvement précis, des traversées en accentuant les croisés, utiliser les quart internes et externes pour avoir de meilleures sensations.

Regardez-les ! Ils sont si beaux vos chaussons ! Faites l’effort de regarder vos pieds avant de les changer de prises, suivez-les du regard jusqu’à ce qu’ils arrivent à la prochaine prise. Cela vous permettra de ne plus avoir de déplacement de pieds hasardeux et par conséquent plus confiance en vos appuis et donc vous compenserez moins en serrant les prises de mains et économiserez vos avant bras.

Ton corps, tu prendras soin !

Accumuler les séances hebdomadaire ne te rendra malheureusement pas aussi fort qu’Adam. Pour progresser, une bonne hygiène de vie est essentielle (au revoir la fameuse bière post-séance) mais ne suffit pas. Il faut trouver le bon équilibre entre le repos, le renforcement musculaire et les sessions d’escalade. A la moindre alerte, il est important de savoir s’arrêter